Peu importe le temps de l’année, vous avez certainement remarqué des camionneurs qui font rouler leur moteur au ralenti pendant de longues minutes en attendant le chargement ou déchargement de leur cargaison. C’est ce que nous appelons faire du ralenti, et ça coûte cher en production de gaz à effet de serre et en carburant quand c’est fait inutilement. De plus, c’est la plus difficile condition de marche pour les moteurs et les systèmes anti-pollution d’aujourd’hui.

Au ralenti, les températures ne montent pas suffisamment et ceci est néfaste pour le système de filtres à particules qui requiert des températures des gaz d’échappement élevés pour bien brûler les couches de suie. Plus nous accumulons du ralenti sur un moteur, plus le système anti-pollution est compromis et ceci va inévitablement causer des bris majeurs. L’autre problématique est la consommation de carburant et les coûts impliqués. Quand un moteur tourne au ralenti sans raison, pour chaque heure, environ
4 litres de carburant sont consommés inutilement et ça s’accumule rapidement.

Pour un parc de 10 tracteurs de ville, par exemple, à 1,5 heures par jour par camion de ralenti, c’est 75 heures par semaine, 3900 heures par année, 15 600 litres de carburant,
environ 20 000$ d’économie potentielle!

La plupart du temps, la question est : pourquoi laisser son moteur tourner? Laisseriez-vous votre voiture en marche dans un stationnement le temps de faire vos emplettes? C’est certain que non. Par contre, pour les camionneurs qui doivent demeurer dans leur camion, il y a évidemment une question de confort et de sécurité durant les températures extrêmes. Durant des périodes de froids intenses ou de chaleur excessive, il devient essentiel de laisser tourner le moteur pour avoir de la chaleur ou de la climatisation. Pour le reste du temps, qui compte pour la majorité de l’année dans notre région, il n y a pas de justification.

Pour faire face à cette problématique, vous pouvez vous fier aux services-conseils de Location Brossard. Nos conseillers sauront vous guider après avoir entièrement compris les particularités de votre opération.

Voici quelques pistes de solutions :

Nous avons les outils pour bien comprendre la situation de votre parc en particulier.

En moyenne, vos véhicules font combien de ralenti en pourcentage d’heures d’utilisation totale?

À quel moment pouvons-nous dire que c’est un problème?

Nous allons travailler sur des programmations de paramètres moteurs adaptées à votre opération.

Par exemple, permettre du ralenti quand les températures ambiantes sont plus élevées que X ou en bas de Y.

De cette manière, le ralenti sera possible mais seulement quand c’est fait pour les bonnes raisons.

Nous pouvons aussi vous installer des systèmes d’appoint pour le chauffage.

Ces systèmes chauffent l’habitacle sans faire tourner le moteur, assurant le confort du chauffeur tout en réduisant la consommation de carburant de plus de 75%.

Renseignez-vous auprès d’un de nos conseillers qui saura trouver la solution adaptée pour vous.

Vous avez aimé cette page ! Partagez-la.